Le peuple de l’abîme de Jack London

Le peuple de l’abîme
Jack London
Du même auteur, dans la collection Culture commune : Croc-blanc, L’Appel de la Forêt et Martin Eden
En 1902, alors qu’il vient d’êtreengagé par un journal californien comme correspondant pour couvrir la guerre des Boers, Jack London, en route vers Afrique australe, s’arrête à Londres. Dans la capitale anglaise, il se déguise en clochard et passe alors trois mois au milieu des ouvriers démunis, des sans logis et des miséreux. De cette plongée dans les ignobles bas-fonds de l’East End, Jack London tire The People of the Abyss, (Le Peuple de l’abîme), un pamphlet dramatique dénonçant la misère croissante provoquée par le capitalisme.

London, JackPermalink

Comments are closed.