Les possédés

9782363077011

Les Possédés
Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski
Texte intégral. Cet ouvrage a fait l’objet d’un véritable travail en vue d’une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
Les Possédés est un roman de l’écrivain russe Fiodor Dostoïevski publié à partir de 1871. Il raconte l’histoire de jeunes révolutionnaires voulant renverser l’ordre établi, et dont le chef, Piotr Stépanovitch Verkhovensky, souhaite que Nicolaï Vsévolodovitch Stavroguine, aristocrate fascinant toutes les personnes qu’il rencontre, prenne sa place à la tête du groupe.
Dostoïevski, conservateur et nationaliste convaincu, voulait exprimer dans ce roman sa crainte des révolutionnaires à travers une fiction mettant en scène les héros (les conservateurs) face aux « ennemis de la Russie » (les socialistes, les nihilistes) ; il souhaitait de plus montrer la filiation directe entre le libéralisme des années 1840 et le nihilisme des années 1870, comme sa lettre au futur Alexandre III le montre bien. Cependant, le livre se révèle être une critique clairvoyante de toutes les idéologies : les démocrates et les socialistes n’y sont pas les seuls possédés (par des idées), les fanatiques religieux et les ultra-conservateurs aussi. Mikhaïl Bakhtine explique cela par le fait que Dostoïevski n’essaie pas d’imposer sa vision du monde à travers ses personnages, mais les laisse « vivre », s’exprimer, ce qui lui ôte toute possibilité d’exprimer ses propres opinions à travers eux.
L’idée de ce roman était venue à Dostoïevski avant la nouvelle de l’assassinat pour insoumission de l’étudiant Ivanov, un membre de l’organisation « Vindicte du peuple » par son dirigeant, Serge Netchaïev, le 21 novembre 18692. Mais cet événement joua un rôle important dans la genèse de l’œuvre. Source Wikipédia.

DostoïevskiPermalink

Comments are closed.