Le sophiste (ou De l’être) de Platon

9782363078025

Le Sophiste
Platon (traduction Victor Cousin)
Le Sophiste est un dialogue de Platon traitant de la nature du sophiste, et de celle de l’être. Ecrit aux environs de 360 avant J.-C., il est la suite du Théétète, dont il prolonge la discussion. Théodore et Socrate s’étaient donné rendez-vous la veille pour continuer la discussion avec Théétète, accompagné d’un étranger qui vient d’Élée. Socrate et Théodore écoutent dialoguer l’étranger qui interroge et Théétète qui répond. Comme dans les derniers écrits de Platon, Socrate n’intervient pas, car le sophiste critique la position traditionnelle que Platon donne à Socrate : la Théorie des Idées, ici désignée sous la théorie des formes (« les amis des formes »). Le Sophiste fait partie de la série chronologique Parménide, Théétète, le Sophiste, le Politique. Platon y critique et assouplit son ontologie primitive des Idées pour lui substituer une théorie de la participation à l’Idée, au divin. Voir aussi le Cratyle et le Philèbe.

PlatonPermalink

Comments are closed.