Ménexène (ou De l’oraison funèbre)

9782363077912

Ménexène
Platon (traduction Victor Cousin)
Le Ménexène est un dialogue contemporain du Gorgias. Il a été probablement écrit un peu après -387, date de la Paix d’Antalcidas, dernier événement historique décrit dans son discours. Un ouvrage homonyme fait partie du Catalogue des œuvres d’Aristote par Diogène Laërce.
Socrate récite lui-même une oraison funèbre, qui lui vient de sa maîtresse en rhétorique, l’hétaïre Aspasie, maîtresse de Périclès. L’oraison forme l’essentiel du dialogue. Ce dialogue est authentique – Aristote l’évoque à plusieurs reprises, et il complète le Gorgias, qui traite d’éloquence politique et judiciaire ; Cicéron cite textuellement un extrait du dialogue dans son Traité des devoirs.
Dans ce texte, Socrate s’attaque à la rhétorique. Le dialogue commence par une conversation entre Socrate et le jeune Ménexène qui s’apprête à faire ses débuts dans la vie publique. Socrate fait un éloge ironique de l’éloquence d’apparat, et en particulier des discours en l’honneur des soldats morts à la guerre.

PlatonPermalink

Comments are closed.